Vos données sur votre multifonctions

 

 

Le disque dur de votre multifonction contient toutes vos données… cela peut-il poser un problème ? Affirmatif.

 

Que vous le vouliez ou non, les opérations effectuées à partir de votre multifonction sont imprimées en mémoire sur le disque dur. Y aviez-vous déjà pensé ?
Impressions, scan, copies… Que ce soit des documents professionnels, personnels voir confidentiels, ils sont accessibles et toute personne mal intentionnée peut y avoir accès via le disque dur ou la mémoire du périphérique.
Cette problématique ne concerne pas seulement les grandes entreprises comme on pourrait le penser.
Les PME/TPE sont concernées, tout comme par exemple, les cabinets de recherche & développement.

 

1. QUELLES SONT LES SOLUTIONS POUR ÉVITER CETTE FAILLE DE SÉCURITÉ ?

 

Protéger les informations stockées sur le disque dur !
En cryptant les données qui arrivent sur le disque dur, elles deviennent inaccessibles.
Ainsi, si le disque dur est emporté par une personne malveillante, les données sensibles ou confidentielles qu’il contient restent protégées car elles seront illisibles.
Même après la transmission ou la suppression des données par l’utilisateur lui-même, il faut savoir que  celles-ci sont encore présentes temporairement sur le disque dur, jusqu’à ce qu’elles soient écrasées par d’autres données.
Oui mais voilà : avec des outils spéciaux, il est tout à fait possible de restaurer ces données et le risque de fuites est quasiment  inévitable, voir désastreux.
Grâce à la fonction « écrasement du disque dur », les données sont écrasées après chaque annulation de tâche ou à la fin de chaque travail d’impression ou de numérisation, ce qui rend très difficile ou impossible leur restauration.

Autre point auquel on ne pense pas toujours, il s’agit de la sécurisation des données en fin de vie.
Lorsque des périphériques arrivent en fin de vie ou de location, les données qu’ils peuvent encore contenir sont exposées à des risques de fuite et de divulgation à des tiers.
Crypter ou écraser les données stockées sur le disque dur est alors inévitable.

 

2. RESTRICTION DES ACCES DES UTILISATEURS

 

Dans la plupart des entreprises, les utilisateurs ont tous la possibilité de stocker des données sur un ou plusieurs périphériques en créant une “Boîte Personnalisée”.
Encore une fois, n’importe qui peut allez visiter la boite personnalisée d’un collaborateur et découvrir des documents sensibles.
La mise en place de restrictions d’utilisation, de conservation des données ou de mots de passe peut être définie pour chacune des boîtes et ainsi éviter toute fuite d’information.